Agroécologie : Premières rencontres avec le projet TASCII

Jeudi 17 septembre s’est tenue la toute première journée de rencontres sur le thème de l’agroécologie organisée par la CACG dans le cadre du projet TASCII (Transition Agro-écologique des Systèmes de Cultures Irrigués Innovants).

Soutenu par l’Agence de l’Eau Adour Garonne et la Région Occitanie, ce projet vise à mettre en pratique les méthodes d’agroécologie sur les grandes cultures irriguées, représentatives de l’agriculture du Sud Ouest, par une collaboration complémentaire entre approches scientifiques et expérience de terrain.

La journée, placée sous le signe du retour d’expérience et du partage, a été l’occasion pour les 60 participants de visiter les parcelles des agriculteurs pilotes du projet et d’échanger autour de tables rondes de qualité grâce aux interventions de Lionel Alletto, Christian Abadie, Michel Duru et Ariane Chabert, dont les travaux sont reconnus dans les milieux agricoles et scientifiques.

L’occasion de mettre à l’honneur le travail mené par la ferme expérimentale CACG de la Mirandette avec l’ensemble des acteurs du projet sur ce sujet plus que jamais d’actualité.

 

 


La presse en parle :

Le reportage de France 3

L'article de La Depêche

La démarche :

Alors que le système hydraulique Neste géré par la CACG offre une précieuse sécurisation de l’accès à l’eau dans le Gers, les aléas climatiques pèsent malgré tout de plus en plus sur les exploitations agricoles du département et le développement de solutions durables est une priorité pour la vie du territoire.

Depuis sa création, la CACG apporte son soutien au développement économique de la Gascogne par la gestion des ressources en eau et l’accompagnement des pratiques agricoles. Grace à sa ferme expérimentale de la Mirandette, implantée à Masseube depuis 1961, elle teste et met en œuvre les pratiques de culture innovantes en réponse aux enjeux agricoles.

Ainsi depuis plusieurs années, la ferme permet à la CACG de mettre en pratique et partager les techniques d’irrigation économes en eau et en énergie, et applique les concepts de l’agriculture de conservation des sols sur des systèmes de cultures semblables à ceux rencontrés sur le territoire de Gascogne. C’est ainsi qu’est né le projet TASCII, en partenariat avec les organismes de recherche et un réseau d’agriculteurs pilotes situés à moins de 25km de la ferme, grâce au soutien de l’Agence de l’eau Adour Garonne et de la Région Occitanie.

L’objectif ? Tester et développer les méthodes d’agriculture de conservation des sols utilisées en agro-écologie sur les cultures représentatives de celles que l’on retrouve dans la région, et permettre ainsi aux agriculteurs une mise en application réaliste sur leurs exploitations. Pour des résultats les plus proches de la réalité possible, les essais sont conduits en conditions réelles à la Mirandette et au sein de 6 exploitations agricoles représentatives des différentes typologies de sols, de cultures ou encore de modes d’irrigationrencontrés en Gascogne. La confrontation des méthodes et outils utilisés, permet ensuite d’évaluer l’impact de ces pratiques sur les ressources (économies d’eau, qualité du sol) et sur les productions, afin de conclure collectivement aux pratiques à retenir et à généraliser sur le territoire.

« Avec ce projet nous pouvons tester de nouvelles techniques et outils pour limiter les coûts et les intrants (eau d’irrigation, produits phytosanitaires) et restaurer les sols de nos territoires, sans risque pour l’équilibre économique de nos exploitations agricoles. » Florent ESTEBENET, agriculteur pilote

Un projet plein d’avenir qui sera sans nul doute l’une des réponses aux questions prépondérantes du changement climatique, du partage de l’eau et de l’avenir de l’agriculture dans le sud-ouest.

JURISTE CONTRATS PUBLICS H/F – C.D.D.

Entreprise des Territoires, la Compagnie d’Aménagement des Coteaux de Gascogne réunit aujourd’hui plus de 210 collaborateurs. Sa mission : accompagner les acteurs des territoires (collectivités, entreprises, agriculteurs) et gérer les ressources en eau. Les 85 métiers des hommes et femmes de la CACG lui permettent d’apporter des réponses sur mesure aux problématiques de terrain dans le grand Sud-Ouest de la France et à l’International.

Dans le cadre d’un remplacement, la CACG recherche un Juriste Contrats Publics H/F en CDD.

  1. Missions

Spécialiste en droit public, vous êtes prêt(e) à contribuer aux projets de la CACG dans les domaines de l’aménagement de l’eau et du développement du territoire, ce poste est fait pour vous.

Ainsi vous serez amené(e) à :

  • Assurer l’élaboration, la passation et l’exécution des contrats publics (concessions de service public, mandats, Assistance Maitrise d’Ouvrage – AMO, …) et apporter l’appui juridique aux montages et négociations contractuels ;
  • Réaliser une expertise juridique sur les différentes activités de l’entreprise ;
  • Prendre en charge des sinistres assurances ;
  • Gérer des précontentieux et contentieux liés à l’activité de l’entreprise ;
  • Effectuer la veille réglementaire.
  1. Profil recherché:
  • Vous êtes diplômé(e) d’un BAC+5 – formation juridique en droit public ;
  • Vous justifiez de 3 à 5 ans d’expérience, idéalement dans un poste similaire ;
  • Une connaissance en droit privé serait un plus ;
  • Vous démontrez des capacités d’organisation, d’esprit d’équipe et de bon relationnel qui vous permettent d’évoluer dans des équipes pluridisciplinaires ;
  • Vous avez de bonnes capacités rédactionnelles.
  1. Contexte :

Au sein de la Direction Générale, vous intégrez une équipe dédiée composée d’une responsable juridique et de trois autres collaborateurs. Une période d’intégration et de formation sera mises en place en fonction du besoin. 

Vos missions vous amèneront éventuellement à effectuer des déplacements sur toutes zones d’intervention de la CACG.

Le contrat proposé est un Contrat à Durée Déterminée (CDD) d’une durée approximative de 5 mois, jusqu’au mois de mars 2021.

Dans le cadre d’une mobilité géographique, une aide à la recherche de logement est proposé

Rémunération :

Salaire en fonction de la formation et de l’expérience professionnelle, horaire variable, RTT, …

Candidature à adresser à Angèle MOLL, DRH de la CACG, sur emploi@cacg.fr.