AGROECOLOGIE

La CACG relève le défi de la transition agricole avec le projet TASCII

A l’heure où les économies d’eau autant que la lutte contre l’érosion des sols sont un défi, la CACG accompagne les agriculteurs dans la transition de leurs pratiques, pour des solutions durables, viables et réalisables.

Si depuis plusieurs années, la CACG teste et promeut des systèmes et pratiques d’irrigation économes en eau au sein de sa ferme expérimentale de La Mirandette, elle initie à présent un tout nouveau projet pilote d’agriculture de conservation des sols pour la transition agro écologique des cultures irriguées en Gascogne.

Lancé officiellement le 11 octobre dernier en partenariat avec l’Unité mixte de recherche Gestion de l’eau (IRSTEA / CIRAD) et en présence des agriculteurs, de l’Agence de l’eau Adour Garonne, la Région Occitanie, la Chambre d’agriculture Occitanie, le projet est prometteur.

L’objectif ? Sur la base de la mise en application sur la ferme de la Mirandette, tester sur une durée de 3 ans avec les agriculteurs pilotes partenaires, une mise en œuvre de pratiques agro écologiques sur un réseau de parcelles représentatives localisées dans un rayon de 25km autour de la ferme, afin d’en comparer les résultats et les rendements, adapter les méthodes et dupliquer à terme les process.

 

Un concours étudiants pour la transition énergétique !

Cette année encore, la CACG s’est associé au Crédit Agricole et à Teréga pour organiser la 2e édition du colloque ENERGIES & TERRITOIRES le 26 septembre dernier à Pau.
Sous le thème de l’innovation au service de la transition énergétique des territoires, les organisateurs ont ainsi profité de ce rendez-vous pour initier un concours étudiant inédit.

L’occasion pour nous d’illustrer l’attachement de la CACG à voir naitre et accompagner les initiatives porteuses de sens pour nos territoires.
Afin de rassembler et interroger autour d’une problématique concrète, la question à laquelle nous vous proposons de réfléchir, seuls ou en équipes, est la suivante :
Quelles adaptations (techniques, économiques, organisationnelles, sociétales…) de la production d’énergie renouvelable ou de son stockage permettraient de répondre aux besoins d’une habitation isolée, d’un groupe d’habitations, voire d’une petite collectivité ?

Le concours s’adresse aux étudiants de l’ensemble des filières régionales de l’enseignement supérieur, de niveau BAC+2 à BAC+5 des académies de Bordeaux et Toulouse. Convaincus que les réponses à cette problématique devront passer par des approches complémentaires, nous veillerons à étudier toutes les propositions qui pourront être faites, quelles que soient les disciplines mobilisées. Afin d’accompagner l’émergence des projets et offrir les meilleurs chances de réussite aux candidats, les trois projets jugés les plus prometteurs bénéficieront non seulement d’un accompagnement financier mais également d’un suivi technique, de la part des trois entreprises organisatrices.

 

Vous êtes concernés ? Vous souhaitez participer ?

Inscrivez-vous puis déposez votre dossier avant le 15 décembre 2019!
Plus d’infos en cliquant ici!

COMMUNIQUE

INCIDENT SUR LE CANAL DE LA NESTE

Ce jeudi 17 octobre, nous avons constaté durant la nuit la fermeture anormale des vannes d’alimentation du Canal de la Neste, entrainant une diminution puis arrêt des débits déjà très faibles sur le Canal entre 1h00 et 6h00 ce matin malgré les systèmes d’alerte en place.

Dès ce matin, l’ensemble des usagers et autorités ont été avertis et nos équipes se sont mobilisées pour remettre en eaux les installations et poursuivre l’alimentation des rivières de Gascogne au plus tôt. La situation est ainsi revenue à la normale dès 13h aujourd’hui.

Notre priorité est à présent au recensement des impacts de cet incident sur les cours d’eau et ouvrages alimentés afin de prendre les mesures appropriées. Nous mettons tout en œuvre pour analyser de façon approfondie l’origine de ce dysfonctionnement afin de garantir la sécurité de cet ouvrage et de son rôle primordial pour l’équilibre de notre territoire.

 

LA CACG VOUS INVITE

« INNOVATION LOCALE ET TRANSITION ENERGETIQUE DES TERRITOIRES »

 

La transition énergétique est désormais l’affaire de tous. Plus que jamais, nos territoires s’engagent pour des solutions concrètes et de nombreuses initiatives voient le jour.

Au quotidien, la CACG s’attache quant à elle à valoriser les ressources locales, à innover et accompagner l’émergence et la concrétisation des projets au cœur des territoires.

Afin de rassembler, échanger et s’informer autour de cette thématique et face au succès rencontré par la première édition, la CACG, Crédit Agricole Pyrénées Gascogne et Teréga organisent la deuxième édition du colloque Energies et Territoires :

JEUDI 26 SEPTEMBRE de 9h à 13h 

Palais Beaumont – Pau

Avec la participation exceptionnelle d’Yves Parlier,
navigateur prestigieux, créateur du projet Beyond the sea.

 

Une matinée de rencontre, de tables rondes, de présentations, de présentations de projets et de réalisations concrètes autour de personnalités locales et nationales engagées pour la transition énergétique de nos territoires comme Christine Delamarre (Unifergie), Marc Lodz (Enedis, François Mengin Lecreulx (Communauté d’agglomération Pau béarn Pyrénées), Xavier Casiot (Energie d’ici), Marc Alric (Eficia), Olivier Roland (EDF Commerce Sud-Ouest)…

LA CENTRALE HYDROELECTRIQUE DU PAICHEROU INAUGUREE

Mercredi 26 juin, la CACG inaugurait aux côtés de la ville de Carcassonne les aménagements du seuil du Paicherou.

 

UN PROJET INNOVANT A LA CROISEE DES TRANSITIONS ECOLOGIQUES ET ENERGETIQUES

Soucieuse de rétablir la continuité écologique de ce seuil datant de 1873, la Ville a confié à la CACG en groupement avec NGE et 2EI et MPEI, le réaménagement de l’ouvrage avec une approche innovante : la production d’énergie renouvelable au service de la transition écologique.

 

Reflet de la volonté de la CACG de s’investir aux côtés des acteurs des territoires par des solutions globales et intégrées, ce projet a su concilier enjeux énergétiques, environnementaux et patrimoniaux :

  • Patrimoine : proche de la Cité de Carcassonne, la centrale hydroélectrique a été conçue avec un architecte des Bâtiments de France pour un impact visuel minimum.
  • Environnement : Une passe à poisson, deux passes à anguilles (une espèce migratrice protégée), un clapet en rive gauche et une vanne en rive droite permettent d’améliorer la continuité piscicole de l’Aude et de faciliter le transit sédimentaire.
  • Territoire : Paicherou est un lieu de mémoire et de vie cher aux carcassonnais. Afin d’intégrer au mieux ce patrimoine culturel au projet, un cheminement d’observation, une zone de loisirs et de repos et une aire de débarquement pour canoës ont également été réalisés.
  • Energie : La production annuelle d’électricité avoisinera les 1 700 000 kWh soit la consommation de 380 foyers

 

FINANCEMENT :

Le groupement « Les Energies de la Cité » – CACG, NGE Concessions, 2EI et MPEI – a assuré la conception, la réalisation et le financement de ce projet complexe. Au travers d’une concession, il en assurera également l’exploitation et la maintenance pour une durée de 37 ans.

Autofinancé par le groupement « Les Energies de la Cité » à hauteur de 2 649 000 €, le projet a également bénéficié de 951 000 € de subvention de l’agence de l’eau RMC au titre de la restauration de la continuité écologique et à 100 000 € de financement participatif auquel 72 personnes ou sociétés ont participé.

 

A NOTER :

Ce chantier a permis à la Ville de Carcassonne d’être doublement récompensée pour son implication dans les aménagements durables, du renouvellement et de l’entretien des infrastructures avec :

  • Le Trophée de l’Aude des Travaux Communaux Durable 2018 avec une mention spéciale dans la catégorie « Eau, Assainissement, Environnement ».
  • Le Trophée ORQUASI (Observatoire Régional de la Qualité de Service des Infrastructures en Midi Pyrénées)

 

Crédits photos : J.Roche-Service communication-Ville de Carcassonne

UNE GOUTTE D’EAU EN PARTAGE

UNE GOUTTE D’EAU EN PARTAGE

Pour la CACG, l’année 2019 commence comme 2018 a fini. Le changement climatique que nous constatons jour après jour se manifeste cette année par une longue sècheresse hivernale, et un étiage sévère sur les rivières, du système Neste notamment.

En conséquence, et comme chaque jour depuis plusieurs semaines, nos équipes restent mobilisées pour maintenir un débit minimum dans les rivières de Gascogne. Au total, et grâce au canal de la Neste ce sont ainsi 350 000 m³ qui réalimentent chaque jour actuellement le Gers, la Baïse et les 15 autres rivières du système Neste.

 

D’où vient cette eau ?

Par moitié, elle provient des écoulements naturels de la Neste, qui est un affluent pyrénéen de la Garonne et par moitié, elle provient des réserves hydroélectriques de haute montagne où les agents de la SHEM accompagnent les efforts de leurs collègues de la CACG.

 

Pour quel usage ?

  • En tout premier lieu, l’eau ainsi « injectée » sert à assurer le bon fonctionnement des infrastructures d’eau potable sur toute la région et l’alimentation de 300 000 habitants.
  • En très grande majorité, elle permet aussi de maintenir le bon fonctionnement des écosystèmes des rivières de Gascogne. C’est un besoin particulièrement important, qui représente plus de 95% des volumes mobilisés actuellement.
  • L’eau des montagnes est également turbinée au passage pour produire de l’énergie électrique, en haute montagne par les installations de la SHEM mais aussi tout au long des rivières par des petits producteurs indépendants.

 

Ces différents usages de l’eau ne s’opposent pas, ils se complètent tout au long de son parcours.

 

Cette eau est notre plus belle richesse. Sachons la partager, sereinement, équitablement, pour le bien de tous.

MEILLEURS VŒUX 2019

La CACG et l’ensemble de ses collaborateurs vous présentent leurs meilleurs vœux pour cette nouvelle année.

En 2019, la CACG fête ses 60 ans au service des territoires : cette année plus que jamais, relevons ensemble les défis de demain!

Fidèle à la ligne tracée ces dernières années, la CACG se réinvente et place son expertise au service des acteurs des territoires, en réponse aux enjeux des transitions : changement climatique, ressources en eau, transition agricole et alimentaire, transition énergétique… Découvrez ou redécouvrez les domaines d’activité de la CACG au travers d’une nouvelle approche : l’Entreprise des Territoires.