SERVICE DE L’EAU

Une double réforme pour assurer la pérennité à long terme des installations du système Neste.

Dans un contexte d’adaptation au changement climatique, le système Neste joue un rôle de plus en plus indispensable à la vie du territoire qu’il dessert toute l’année en eau.

Après une étude complète menée par les chercheurs de l’INRAE, un projet de révision des modalités de tarification du service de l’eau est donc engagé afin de :

  • Mieux correspondre au coût réel du service et des installations,
  • Inciter à l’économie d’eau, dans la perspective d’une raréfaction des ressources,
  • Garantir la pérennisation et la viabilité à long terme des infrastructures,
  • Améliorer l’équité de l’effort demandé à chaque bénéficiaire du service rendu par le système Neste.

 

UNE DOUBLE REFORME:

      > Une action engagée au niveau du bassin Adour-Garonne pour assurer un financement pérenne des volumes dédiés au soutien d’étiage :

  • La démarche est lancée par l’Agence de l’Eau Adour Garonne avec la mobilisation d’un assistant à maitrise d’ouvrage, pour rechercher les solutions permettant de financer de manière durable le soutien d’étiages, dans un cadre de solidarité entre les territoires du bassin Adour-Garonne ;
  • L’objectif de cette démarche est de prendre en considération l’ensemble des volumes d’eau mobilisés par les gestionnaires (hydroélectricité notamment) au service d’un soutien d’étiage de plus en plus important.
  • Le Système Neste, dont les ouvrages consacrent chaque année environ 150 Mm 3 au soutien des étiages, est identifié comme un des 6 territoires pilotes où cette réforme doit être expérimentée avant extension au bassin Adour-Garonne,

      > Un projet d’ampleur pour réviser la tarification des usagers préleveurs (eau brute domestique, eau industrielle et eau agricole), dépendant des ouvrages du système Neste :

  • Les principes de cette réforme s’appuient sur les recommandations de l’INRAE suite au travail d’audit réalisé, sous la supervision d’un groupe de travail constitué des chercheurs accompagnés de représentants de l’Etat, des Régions, de l’Agence de l’Eau Adour-Garonne et de la CACG.
  • Les modalités de révision sont présentées dès la fin du mois de juin à un panel représentatif de chaque groupe d’usagers, afin d’échanger avec eux dans le cadre d’ateliers de concertation animés par l’INRAE.

Un calendrier soutenu afin de garantir aux usagers une continuité de service dès 2023 :

  • Juin – Juillet : Ateliers de concertation pour chaque groupe d’usagers
  • Septembre – Octobre : Validation des modalités de facturation retenues
  • Octobre – Décembre : Contractualisation auprès des usagers préleveurs
  • Début 2023 : Entrée en vigueur des contrats pour une continuité du service

 

Vous retrouverez ici les informations sur l’avancée de ce projet ainsi que les documents d’information au fur et à mesure de leur disponibilité. N’hésitez pas à revenir régulièrement pour consulter l’actualité du projet et télécharger les nouveaux documents.

 

Evolution du service de l’eau

Audit sur l’état des lieux

Audit sur les perspectives et attentes des acteurs

La CACG affirme son rôle d’acteur majeur de la transition écologique en 2021

Le rapport d’activités de l’année 2021 permet de retracer une année riche pour la CACG.

En 2021, la CACG affirme son engagement pour les territoires et son rôle d’acteur majeur de la transition écologique. Dans les domaines de l’eau, de la transition énergétique et de la transition agricole, la CACG est résolument tournée vers l’avenir, en phase avec les différents enjeux sociaux, sociétaux et environnementaux.

DES SOLUTIONS TECHNIQUES SUR MESURE

JURISTE CONTRATS PUBLICS F/H – ALTERNANT

Acteur de la transition écologique dans un contexte de changement climatique, la CACG réunit près de 220 collaborateurs et de nombreux savoir-faire complémentaires visant à accompagner les territoires sur les sujets liés à la gestion des ressources en eau et des infrastructures hydrauliques, la transition agricole et la transition énergétique.

Entreprise engagée et investie sur son territoire, la CACG rassemble des équipes pluridisciplinaires et dynamiques au service des réalités de terrain. Dans un contexte où les transformations s’accélèrent, l’entreprise conforte son action et souhaite renforcer ses équipes au travers d’un plan de recrutement ambitieux. Dans ce cadre et afin de renforcer les équipes nous recherchons un juriste contrats publics F/H en contrat en alternance : contrat d’apprentissage ou de professionnalisation.

 

Missions :

Méthodique, rigoureux(se) et prêt(e) à accompagner les actions de développement, d’accompagnement, d’analyse et d’expertise du service juridique, votre mission consiste à :

  • Participer à l’élaboration, la passation et l’exécution des contrats publics (marchés publics et privés, concessions de service public, AMO, …) et d’apporter l’appui juridique aux montages contractuels divers ;
  • Contribuer à suivre et à gérer les affaires juridiques courantes de la société ;
  • Apporter conseil et information juridique auprès des opérationnels et de la Direction Générale dans le cadre des affaires en France et à l’international ;
  • Collaborer à la prévention des litiges dans les dossiers susceptibles d’engager la responsabilité de l’entreprise ;
  • Contribuer à prendre en charge des risques assurances conformément à la politique de gestion des risques ;
  • Participer à gérer des contentieux liés à l’activité de l’entreprise ;
  • Réaliser une veille juridique dans l’ensemble des droits recouvrant l’activité de la CACG et rédiger des notes de synthèse. Veiller à leur actualisation.

 

Profil recherché :

Vous préparez un diplôme en alternance de type Master 2 en droit public des affaires ou équivalent.

Votre parcours vous a permis de développer un éventail de compétences en droit : public des affaires, des contrats publics (CSP, marchés publics, …), des affaires, des assurances et de la construction. Une connaissance en droit privé serait un plus.

Vous disposez d’un véritable sens de l’analyse et de recherche et êtes à même de communiquer aussi bien à l’écrit (qualité rédactionnelle impérative) comme à l’oral. Vos conseils dénotent votre esprit pragmatique, vos capacités d’écoute et de communication vous permettent d’évoluer dans des équipes pluridisciplinaires et d’accompagner les collaborateurs CACG dans leurs projets.

Vous faites preuve d’organisation et de discrétion.

 

Contexte :

Au sein de la Direction Générale, au siège de notre entreprise à Tarbes, vous rejoignez le service juridique et RSE composé d’une juriste, de deux assistantes, d’un chargé d’études domaniales, d’une alternante RSE et d’une responsable juridique.

Vous bénéficierez d’un accompagnement tout au long de votre formation. Une période d’intégration au sein de l’équipe et des actions de formations concrètes seront mises en place en fonction du besoin, en lien avec notre politique de ressources humaines et notre plan de développement de compétences.

Le contrat proposé est un contrat en alternance : contrat d’apprentissage ou de professionnalisation. Dans le cadre d’une mobilité géographique, une aide à la recherche de logement est proposée.

 

 

Rémunération :

Salaire en fonction des modalités spécifiques liées au contrat et à la formation suivie, horaire variable, RTT, compte épargne temps (CET), Plan épargne entreprise (PEE) et Plan épargne retraite collective (PERCO).

 

Rejoignez une entreprise en pleine mutation, au cœur des enjeux de demain ! 

Ce qu’en disent vos futurs collègues : « des missions qui ont du sens », « des missions variées et intéressantes », « une entreprise qui œuvre pour les territoires », « une action utile et concrète », « une entreprise qui évolue », « un rôle clé pour les territoires », « une entreprise au service de l’intérêt général ». 

Vous êtes tentés par l’aventure ? Adressez votre candidature à Angèle MOLLDRH sur emploi@cacg.fr