CHARGÉ DE MISSION ENVIRONNEMENT ET DOSSIERS REGLEMENTAIRES H/F – CDD

Entreprise des Territoires, la Compagnie d’Aménagement des Coteaux de Gascogne réunit aujourd’hui plus de 210 collaborateurs. Sa mission : accompagner les acteurs des territoires (collectivités, entreprises, agriculteurs) et gérer les ressources en eau. Les 85 métiers des hommes et femmes de la CACG lui permettent d’apporter des réponses sur mesure aux problématiques de terrain dans le grand Sud-Ouest de la France et à l’International.

Dans le cadre d’un remplacement, suite à un congé maternité, la CACG recherche en CDD un Chargé de mission environnement et dossiers règlementaires H/F.

 

Mission :

Vous avez une bonne connaissance du contexte réglementaire de l’environnement et de l’eau, vous faites preuve d’autonomie dans la constitution des études réglementaires (études d’impact, dossier loi sur l’eau) et vous êtes prêt(e) à contribuer aux projets de la CACG dans les domaines de l’aménagement de l’eau et du développement du territoire, ce poste est fait pour vous. Ainsi, vous serez amené(e) à :

  • Gérer, analyser et résoudre les problématiques règlementaires liées à l’environnement.
  • Réaliser des études environnementales à caractères règlementaires pour des projets d’aménagements hydrauliques et d’énergies renouvelables au sein d’équipes pluridisciplinaires (évaluation environnementales, dossiers loi sur l’eau…) :
    • collecte des données environnementales ;
    • production de tout ou partie des études et/ou des dossiers administratifs : analyse de l’état initial, évaluation des impacts d’un projet, proposition des mesures d’évitement, de réduction ou de compensation des impacts ;
    • encadrement des prestataires ;
    • concertation avec les services de l’État.
  • Mettre en œuvre et assurer le suivi des procédures réglementaires (archéologie, enquête publique, déclaration de projet…).
  • Accompagner les chefs de projet dans la prise en compte du volet environnement dans leurs projets et chantiers et dans le contrôle technique des projets à forte composante

 

Profil recherché :

  • De formation Bac + 5 avec une spécialisation en Eau et en Environnement avec des compétences règlementaires et juridiques.
  • Expérience professionnelle en conduite et production de dossiers règlementaires, de projets et études environnementales nécessitant des connaissances globales (milieux terrestres et aquatiques notamment) et de suivi de procédures réglementaires.
  • Approche d’écologie générale souhaitée, ainsi qu’une connaissance des écosystèmes de l’eau, des fonctionnements des plans d’eau et des marnages.
  • Fortes capacités rédactionnelles et de synthèse, et organisationnelles.
  • Rigueur et autonomie.

 

Contexte :

Au sein de la Direction des Opérations, vous intégrez une équipe dédiée de plusieurs chargés de mission, soit au siège de notre entreprise à Tarbes, soit dans un de nos établissements situé à Toulouse. Vos missions vous amèneront à réaliser des déplacements principalement sur les régions Occitanie et nouvelle Aquitaine.

Le contrat proposé est un Contrat à Durée Déterminée (CDD) pouvant aller jusqu’à 6 mois. Une période d’intégration au sein de l’équipe environnement territoire aménagement, un travail fréquent en binôme avec des ingénieurs experts et des actions de formations concrètes seront mises en place en fonction du besoin en lien avec notre politique de ressources humaines et notre plan de développement de compétences.

Dans le cadre d’une mobilité géographique, une aide à la recherche de logement est proposée.

 

Rémunération : Salaire en fonction de la formation et de l’expérience professionnelle, horaire variable, RTT.

 

Candidature à adresser à Angèle MOLL, Directrice des Ressources Humaines sur emploi@cacg.fr

SECHERESSE : un défi pour la gestion de l’eau de nos rivières

La CACG assure la gestion d’un ensemble d’ouvrages hydrauliques en délégation pour le compte de plusieurs institutions, de collectivités et de l’Etat. Parmi ceux-ci, le système Neste lui permet notamment de veiller toute l’année à l’alimentation en eau des rivières de Gascogne.

Mais, si la notion de sécheresse revient chaque année de façon récurrente, elle se fait à chaque fois un peu plus ressentir, impactant directement les ressources en eau disponibles et de fait, l’eau injectée dans les rivières, pourtant essentielle au maintien de la biodiversité de ces cours d’eau, à l’alimentation en eau potable de 280 000 habitants, ou encore à la sécurisation de l’activité économique, agricole et industrielle des cinq départements concernés ( 31,32,47,65,82).

«L’analyse des débits naturels relevés ce printemps sur la Neste nous permet de confirmer que cette période s’avère être l’une des plus sèches jamais enregistrée : les débits relevés sur cette rivière sont même allés jusqu’à atteindre, entre les mois d’avril et de mai, le niveau le plus bas jamais mesuré depuis 60 ans », précise Pascal Chisné, responsable de la gestion des eaux à la CACG.

Et si les pluies régulières que nous connaissons depuis plusieurs semaines ont permis de reconstituer en grande partie les stocks de piémont, elles ne permettront pas de compenser l’absence de manteau neigeux qui garantit l’écoulement naturel des rivières de montagne.

 

 

 

 

 

 

 

Pour faire face, une baisse des débits délivrés en rivière et une diminution
des prélèvements autorisés ont été actés pour « tenir plus longtemps »

Dans ce contexte, la Commission Neste réunie le 29 juin a permis de mettre autour de la table l’ensemble des usagers, services de l’état, élus et associations environnementales afin de définir la meilleure stratégie à adopter pour les mois à venir.

Car l’enjeu sur ce territoire n’est pas seulement de « tenir l’été », mais bien d’économiser au maximum les ressources en eau disponibles afin de garantir une alimentation régulière des cours d’eau et l’accès à l’eau potable jusqu’en automne, voire même en hivers lorsque les périodes de sécheresse s’allongent.

Pour ce faire, conformément aux process établis selon les différents travaux de simulation réalisés, les ingénieurs de la CACG ont notamment proposé lors de cette réunion de diminuer de 25 % les quotas de prélèvement autorisés pour l’usage agricole.

Après de nombreuses discussions animées entre les participants compte tenu de l’impact pour l’agriculture et l’économie locale, les membres de la Commission se sont finalement accordés sur cette décision, incontournable pour une gestion prudentielle et durable des rivières.

En complément et en application du SDAGE, document de planification de la gestion de l’eau en France, il est acté que le niveau des débits attendus (les « débits objectifs d’étiage ») dans les principaux cours d’eau alimentés pourra être abaissé à 80%.

Enfin, dès lors que cela sera nécessaire, la dérogation « basse Neste » permettra de maintenir l’alimentation des rivières de Gascogne à partir de la Neste en sollicitant la solidarité entre les deux bassins Garonne et Gascogne.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Commission Neste est l’organe de concertation et de décision de la gestion de l’eau sur le système Neste. La CACG, concessionnaire des ouvrages hydrauliques de ce système, en sollicite la réunion dès que la situation le nécessite au regard des courbes de gestion afin que les participants étudient et discutent des mesures à prendre pour la gestion de l’eau sur ce territoire.
La CACG regroupe plus de 220 collaborateurs au service de l’eau sur le grand Sud-Ouest et plus largement en France et à l’international. Les 85 métiers qu’elle rassemble lui permettent d’assurer la maintenance de plus de 85 barrages dans le cadre de délégations de service public et la gestion de près de 500 millions de m3 d’eau chaque année, dont 225 millions sur le système Neste

 

 

 

 

Le système Neste, à la naissance des rivières de Gascogne